Anonymous

Anonyme

Publié il y a environ 2 ans

Un trop plein d'émotion

Bonjour, Je suis une jeune étudiante de 19 ans. Je fais des études d'éducatrice de jeunes enfants près de notre capitale.
On m'a toujours dit que j'étais trop sensible, trop excessive, trop à fleurs de peau.. Que ce soit de joie, de rire, de tristesse, de colère, .. Je passe ma vie à pleurer. Ce matin un pigeon s'est écrasé sur ma fenêtre, et je n'ai rien trouvé d'autre que de pleurer pour ce petit animal. L’événement était certes triste mais je me suis sentie nulle de pleurer à ce point la et de vraiment avoir mal. Quand je me ballade dans la rue, que je vois une personne rire je ressent une extrême envie de rire moi aussi, et je me sens vraiment heureuse. Vivant depuis la rentrée de septembre dans notre capitale, je peux apercevoir beaucoup d'SDF et leur détresse me bouleverse, bien plus que les autres j'ai l'impression. Je pleure et je souffre vraiment fasse à temps d'horreur. J'évite de regarder les informations, car par la suite je ne me sens vraiment pas très bien. Devant un film je verse à chaque fois des larmes et pas seulement une petite larme... Pas un jour ne se passe sans que je pleure, sans que je ressente un profond bouleversement, sans que je ne rigole à en pleurer, ou même sans que je hurle de colère. J'ai l'impression que quand je ressent quelques chose, ce petit truc se transforme en monstre que j'ai du mal à contrôler.. Je suis quelqu'un de très solitaire et je l'es toujours été. Le problème c'est que je vis les choses à fond et que je suis très "caractérielle" (me dit-on). En ce qui concerne ma vie amoureuse, mon petit ami et moi nous sommes très fusionnels. J'ai besoin de cet amour là et je le ressent au plus profond de moi. Le problème c'est que mes "crises" de colères, de tristesses, gâche un peu tout ça. Je me pose sans arrêt des question sur le pourquoi du comment, pourquoi ça s'est passé comme ça, pourquoi j'ai réagis comme ça, pourquoi autant de ceci, de cela, pourquoi les autres ne sont pas autant touchés, pourquoi moi je le suis à ce point.. J'analyse tout ! Vraiment tout! les paroles, les gestes même tous petits, tellement petits que je ne suis plus sure de les avoir vraiment vu! Mon cerveau pense tout le temps que ce soit le jours ou la nuit. Je fais de gros cauchemars, sur toute les choses qui ont perturbé ma journée ou ma vie en générale. Je dors peu, impossible de m'endormir même si je suis morte de fatigue!!! Je peux à la fois pouvoir me concentrer, faire une fixation sur quelque chose et en même temps divaguer pendant très longtemps et me "réveiller" de mes pensés plusieurs dizaines de minutes après sans avoir vu passer le temps. Je suis vraiment étourdie car le moindre petit trucs peu accaparer mon esprit, tellement prendre de place que j'oublie tout le reste! Je suis vraiment sensible au son, mais à l'extérieur de chez moi, lorsque je ne maîtrise pas ce qui m'entoure.. J'ai fais de l'agoraphobie, de la phobie scolaire et il me reste quelques poussières de tout ça.. Je suppose que ça a un lien. Je ressent le stress des autres qui ajouté avec le mien, d'un naturel très anxieux me met dans tous mes états.
Il y a tant d'autres choses à dire, j'ai du mal à ordonner mes pensées!