Anonymous

Anonyme

Publié il y a 16 jours

De "Je" à "Nous"..

Lire toutes vos expériences m'a renvoyé à la mienne. En vous lisant, je me suis découvert.

Non, je n'étais pas fou depuis tout ce temps! Cette voix incessante dans ma tête qui sur-analyse tout en permanence et surtout moi même, mes actes et chacuns de mes mots. Cette voix qui n'est que la mienne et pourtant me fait si mal.
Cette impression d'être différents, incompris jusqu'à la mort. Mais voilà que je vous lis! Je me rend compte que je ne suis pas différent.. enfin si mais comme vous tous! Qu'elle soulagement de ne plus ce sentir seul et inconpris.
Je ne rêve a présent que de découvrir des gens comme moi, des gens comme vous, qui même sens l'expliquer comprennent.
Qu'elle souffrance de ne pas être compris et d'être incapable de mettre des mots pour expliquer ses maux au autres. Comment ce faire comprendre des autres quand soit même on en est incapable.

Ce site rempli de témoignages de personnes ne ce comprenant pas, permet paradoxalement de tous y voir plus clair sur qui nous sommes.

Depuis toujours mais celà c'est accentuer vers les années lycée, j'etais en introspection permanente pour comprendre ce qui était différent chez moi. Jusqu'à ce que je vous lisent, je pensais être surdoué. Je détestais ressentir ça car l'orgueil est pour moi un horrible défaut. Combien de fois m'a t'on dit "Tu es condescendant ! Comme si tu savais tout, c'est n'importe quoi!"
Dans ma tête les questions qui s'enchaînaient sans trèves : "Pourquoi ai-je l'impression de comprendre tout si vite?" , " Pourquoi ai-je l'impression de comprendre si facilement les émotions d'autrui, encore mieux que eux même." "Pourquoi suis-je le seul qui souffre si intensément du malheur des autres comme si il m'appartenait?"
Je m'arrête là car comme vous devez le savoir, les questionement sont infinies et vous en avez sûrement bien assez pour que j'en rajoute un paragraphe aha

Je m'égare dans ce texte, pardonnez moi. Mais ce sentiment est si étrange et nouveau.. je ne suis pas seul.. nous ne sommes pas seul!
Fini l'auto flagellation a ce détester et ce trouvé fou. Le "je" ce transforme en "nous" et ce simple changement devient quelque de très grand.

Maintenant viens le temps d'apprendre a gérer ce qui me ronge l'âme depuis si longtemps. Maîtriser ses émotions les plus durs pour pouvoir (je l'espère) au fil du temps ressentir les meilleurs le plus intensément possible. Laisser vivre cette anxiété pour pouvoir cohabiter avec elle. Lui laisser volontairement de la place pour justement qu'elle ne l'a prenne plus toute.

J'espère que mon texte est compréhensible et qu'il n'est pas indigeste. Si vous arrivez a ses lignes, je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire. Je vous souhaite a tous (donc aussi a moi) de réussir a vivre avec cette différence et d'en faire une force.


Signé :

Un jeune homme de 21 ans soulager de commencer a ce comprendre même si la route est longue.




PS : J'habite dans le centre de la France. Si certaines personnes s'y trouvent également et souhaite partager leurs expériences ce serait un vrai plaisir pour moi de les entendres. Merci a tous :)