Anonymous

Anonyme

Publié il y a 6 mois

Une hypersensible devenu maman

J'ai découvert mon hypersensibilité il ya maintenant 4 ans et demi. Je suis passé par l'hypnose pour comprendre tous sa. Quand j'ai compris et que l'on m'a expliqué ce qu'était l'hypersensibilité, tout est devenu plus clair. J'ai enfin pu mettre un mot sur ce que j'étais. Sa m'a fais un bien fou. J'ai appris à vivre avec. A comprendre mes angoisses et mes peurs. Bien sûr il ya des jours sans et des jours avec. Vous voyez de quoi je parle... Mais depuis bientôt 4 mois je suis devenue maman. Et la toutes mes angoisses et mes peurs sont revenus. J'ai tellement peur de ne pas être à la hauteur pour lui, d'être nul. Du coup je remet toujours tout en question, jsui tout le tant an train de me demande si je fais bien pour lui ou pas. Quand je n'avais pas mon enfant je trouvais que tous sa été plus facile à gérer même si parfois sa me fesais Peter un plomb. Mais la c'est pire je ne suis plus toute seule il faut que je sois la pour lui, être forte et courageuse. Je veux tellement bien faire et surtout je ne veux qu'il ne manque de rien(je parle pas d'un point vu matériel mais plutôt émotionnelle). J'ai tellement manqué d'amour, de reconnaissance et de joie de vivre, que c'est dure pour moi le statut de maman et encore plus quand on est hypersensible. Grâce à l'hypnose j'ai réussi à exprimer mes sentiments et quand ça va pas j'ai besoin d'en parler. Du coup avec le statut de maman c'est compliqué parce que beaucoup d'entre elle, ne dis pas ce qu'elles ressentent. Genre je veux pas passé pour une mauvaise maman, sauf que ces dernières ne sont pas parfaite comme tout le monde d'ailleurs. Mais du coup, moi qui ose dire que ça va pas, que n'arrive pas à gérer avec mon enfant. Ba tout de suite j'ai l'impression qu'on me juge et que je suis une mauvaise mère. Je sais qu'elle ne sont pas parfaite mais c'est plus fort que moi, tout de suite je pose mille et une question alors que defois ya pas lieu. C'est compliqué de gérer se trait de caractère quand tu n'es plus tout seul. J'aime mon rôle de maman et j'aime encore plus mon fils mais j'ai peur constamment.