Anonymous

Anonyme

Publié il y a plus de 3 ans

Notre monde

Bonjour,

Depuis l'enfance ( je suis née dans les années 80) à ma petite échelle,
je ressentais la misère du monde, je me revois à la maternelle debout
sur un banc avec une camarade et nous chantions le refrain de Coluche
des restos du coeur, de même le sens qu'a voulu l'Abbé pierre pour les
plus démunis, j'étais révoltée de cette pauvreté.

J'ai toujours eu ce sentiment ado sans prétention que j'avais un rôle à
jouer d'une manière ou d'une autre, et que le monde ne tourne pas rond.
Trop d'injustice, j'avais à mon niveau les réponses sur certaines
questions de la vie quotidienne, qui aujourd'hui seulement prennent formes.

Je suis à l'écoute, j'observe, je ressens les ambiances négatives,
positives quand je suis entourées de mes proches.

Emotive, beaucoup trop je pense. Je peux pleurer facilement depuis
toujours si je me sens touchée. Devant un film, pour des reproches
injustifés, une musique classique, un evenement...

Intuitive, envers les personnes et situations. J'analyse, rapidement
l'actualité, un fait. Je vois les détails.

Trop de bruit m'agace fortement, trop de monde parfois aussi, les odeurs
me boulverse par moment.

Je fais de l'eczéma, et ne supporte pas les étiquettes sur les vêtements.

Je suis solitaire, me retrouver me procure un bien être, j'ai peu d'amis
mais j'ai une vie sociale, je n'entre pas dans le moule car je n'aime
pas les réseaux sociaux.

J'aime la nature, je suis à l'écoute de chaques cris d'oiseaux que
j'observe souvent.

Je suis contre toute forme d'injustice.

J'aime la spiritualité, je m'interesse au sens profond des choses.

...

Les sujets qui me tiennent à coeur, l'esclavage ancienne et moderne, les
differentes maltraitances sur personnes vulnérables, la cruauté animal,
les guerres, la pauvreté, et l'indifférence générale fasse à ses évenements.

Heureusement les moments de joies, comme les naissances, les mariages,
les repas entre amis, les rencontres amoureuses et autres plaisirs
viennent embellir notre vie...