Anonymous

Anonyme

Publié il y a environ 5 ans

Témoignage d'un homme, 25 ans

Je me suis inscrit par curiosité et pour peut être trouver des réponses
et des personnes qui ont peut être vécu certaines choses comme j'ai pu
le vivre. Mon hypersensibilité déjà présente pendant mon enfance s'est
intensifié en grandissant. Tous les stimulus interne et externe prennent
une ampleur démesurée. Et malheureusement souvent dans la négativité.

Aussi je ne peux rester que 2 heures avec des gens (amis, élèves,
famille...) avant d'être victime de décharge d'adrénaline (tremblements,
oppression...). La nature m'est salvatrice et me guéri de la
déréalisation que je fait dès que je suis sujet à ces surcharges
émotionnelles mais là aussi au bout d'un certain temps toutes les
informations sensorielles vont me fatiguer et je vais avoir besoin de
rentrer chez moi. Travailler intensivement me met également dans ces
états. J'ai été longtemps victime de troubles anxieux généralisés à
cause de cela. J'ai connu les TOC, les phobies sociales (que j'ai encore
pour le coup), l'agoraphobie (encore présente), les crises d'angoisses
aigus (à mon avis l'état le plus chaotique que l'on peut ressentir...)
et la dépression (c'est pas mal aussi dans le genre de part cette
omniprésence qui t'empêche de ressentir quoi que ce soit).

J'aurais aimé trouvé des personnes qui se retrouve dans mes mots, peut
être trouverais-je ainsi d'autres informations qui pourrait me faire
avancer.. Voici déjà une rédaction des années sombres que j'avais écrite
pour trouver de l'aide. Une époque où je n'avais pas les connaissances
et les termes pour cibler le problème.

Pour ce qui est du présent et des solutions et bien malgré les zones
d'ombres de l'origine de ma forte sensibilité, je peux au moins
travailler avec de la matière.
Je comprends beaucoup mieux comment fonctionne les réactions
psychologique et neurologique. Et j'ai pu trouver une puissante aide
dans la programmation neurolinguistique (PNL) avec notamment l'hypnose.
Car si on apprend à se servir de notre corps pendant toute notre vie,
personne ne nous apprends à nous servir de notre cerveau autrement que
dans une processus intellectuel.
Aussi, quand on approfondi le sujet on se rend compte que l'on peut
faire de grande chose.
Je ne parle pas des tours de passe-passe mais de programmation profonde
sur ses convictions, sur ses peurs et appréhensions.
Comme tout le monde j'étais perplexe car je voyais de l'hypnose ce qu'on
en montrait à la TV : du spectacle donnant l'illusion d'une magie.
Mais en fait, tout cela est extrêmement logique et fait simplement appel
à la partie inconsciente de notre cerveau : celle qui s'occupe de la
plupart des fonctions de notre corps.
Ainsi, en faisant ce que l'on appel de l'autohypnose, je peux désormais
faire disparaître certaines douleurs physiques, m'endormir rapidement,
être plus serein et confiant et surtout calmer mes angoisses quand elle
arrive.
D'ailleurs, il est maintenant très rare que je fasse une crise de
panique. Je ressens et connais suffisamment la mécanique pour
l'enrailler avant qu'elle puisse se mettre en route.